Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Angioscanner pulmonaire

Déroulement de l’examen

Combien de temps faut-il prévoir pour un angioscanner pulmonaire ?

angioscanner pulmonaire

angioscanner pulmonaire

L’examen en soi ne demande que 10 min. Mais il vous faudra prendre en compte le temps nécessaire pour les formulaires à remplir auprès du secrétariat, et l’attente du compte rendu de l’examen par votre médecin. Nous vous conseillons de prévoir en général 30 minutes pour la totalité de la procédure.

Comment dois-je me préparer pour un angioscanner pulmonaire ?

L’angioscanner pulmonaire n’a besoin en somme aucune préparation particulière.
Sachez que l’injection de contraste sera nécessaire. A ce titre, vous devrez prévenir nos secrétaires, lors de la demande de rendez-vous, si vous souffrez de diabète ou d’antécédent allergique. Dans le cas où vous auriez plus de 65 ans, un dosage sanguin de la créatinine sera exigé.
Nous vous prions de remarquer qu’il est fortement préférable de prévenir le manipulateur dans le cas où vous seriez enceinte ou si vous allaitez.

Bien entendu, n’oubliez pas votre précédent angioscanner pulmonaire si vous en avez un. En fait, le scanner est un test qui produit un aperçu à un instant T de votre état. Il est important pour le médecin de pouvoir constater l’évolution de votre état de santé en comparant le nouveau bilan avec vos anciens tests.

Pour un angioscanner pulmonaire, il vaut mieux prendre rendez-vous. Néanmoins nous sommes à votre disposition pour une urgence de 8h30 à 13h et de 14h à 19h en jours de semaine.

Description de la procédure de l’examen

Personne d’autre n’est autorisé à rester dans la salle avec vous, compte tenu de l’exposition aux rayons X. Vous serez surveillé par votre radiologue à travers une vitre, qui peut également communiquer avec vous avec l’aide d’un microphone. Une fois l’examen terminé, vous pouvez continuer vos activités de la journée sans aucun souci : en aucun cas l’examen ne peut être douloureux, et vous n’aurez aucun effet secondaire suite à la procédure. Le seul inconfort pouvant être ressenti pendant l’examen est le fait de devoir rester sans bouger sur une dizaine de minutes lorsque vous êtes placé dans l’anneau du scanner, ce qui peut causer un malaise chez les patients souffrant de claustrophobie. Vous devrez également boire beaucoup d’eau au cours de la journée.
La procédure est relativement simple pour le patient. Vous débuterez par remplir un document dans le secrétariat, qui vous informera sur les modalités et le tarif du scanner. Suite à cette formalité réalisée, vous serez amené en salle d’examen, où l’on vous demandera de retirer vos bijoux dans les zones visées par la procédure. Votre manipulateur, muni d’une seringue, se chargera de l’injection du produit de contraste.
Vous vous allongez ensuite sur la table de l’appareil. Cette plateforme va s’avanver pour entrer dans l’anneau où le scanner est réalisé. Lors de la procédure, vous serez prié de retenir votre respiration pendant un court moment (de l’ordre de quelques secondes), pour éviter tout mouvement de votre corps qui viendrait nuire à la bonne interprétation de vos résultats.

angioscanner pulmonaire : quelles sont les indications

L’angioscanner pulmonaire est indiqué lors des pathologies suivantes :

  • Embolie pulmonaire
  • Maladies de système (connectivite, vascularite, sarcoïdose)
  • Cancer pulmonaire
  • Tuberculose pulmonaire
  • Surveillance d’un nodule pulmonaire
  • Hémoptysie
  • Pneumopathie infectieuse ou pneumonie
  • Pneumopathie infiltrante diffuse
  • Toux chronique
  • Bilan d’une anomalie découverte sur une radiographie pulmonaire
  • Traumatisme

Si vous désirez des informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.