Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration du poignet

Une infiltration du poignet est un traitement mis en place lorsque les médicaments oraux et locaux n’ont plus aucun effet sur les douleurs. Elle consiste à injecter un anti-inflammatoire au niveau de la zone à traiter.

Infiltration du poignet : de quoi s’agit-il ?

infiltration poignetUne infiltration du poignet est un geste médical consistant à injecter un médicament, généralement un corticoïde, directement au niveau de la zone douloureuse, que ce soit un tendon, une articulation ou encore un nerf.

Contrairement aux idées reçues, il s’agit d’une opération peu voire pas douloureuse et qui ne présente pas de danger particulier. De façon générale, le praticien injecte de la cortisone, un produit qui agit en même temps sur la douleur et sur l’inflammation.

Pour que l’effet du produit soit prolongé au maximum, celui-ci est administré sous forme de petits cristaux. Ces derniers se dissolvent de façon très lente pour une action plus durable. A souligner que cette caractéristique peut également présenter un inconvénient. Dans certains cas, des douleurs peuvent être constatées durant les heures suivant l’injection. Celles-ci s’atténuent toutefois d’elles-mêmes. Afin de limiter la gêne, le médecin peut prescrire des antalgiques.

Les différents cas qui nécessitent une infiltration du poignet

Il existe différentes pathologies qui peuvent requérir une infiltration afin de se débarrasser des douleurs. En voici deux parmi les plus courantes :

Le syndrome du canal carpien

Les désagréments liés à cette pathologie se manifestent parce que le nerf médian au niveau du poignet est comprimé. Dans les cas les plus graves, les douleurs sont insupportables et empêchent de dormir. L’infiltration des poignets permet d’atténuer l’inflammation autour des tendons tout en élargissant l’espace qui entour le nerf médian. La disparition des douleurs dure quelques mois mais n’est pas définitive. Deux à trois infiltrations peuvent être envisagées.

La tendinite de De Quervain

Cette maladie se caractérise par une inflammation des tendons du pouce, ceux qui sont mis à contribution pour écarter le pouce. Dans les cas les plus graves, une boule très sensible fait son apparition. Les douleurs peuvent être intenses et irradier jusqu’à l’avant-bras. Lorsque le repos et les médicaments administrés traditionnellement ne suffisent pas pour éradiquer la douleur une infiltration locale (ou plus suivant le cas) de corticoïde est préconisée.

Etant donné la zone à traiter, une infiltration réalisée dans le cadre du traitement d’une tendidine de De Quervain doit être « échoguidée ». L’opérateur peut ainsi identifier avec précision le point ou la piqûre va être effectuée. Ensuite, il pourra positionner l’aiguille de façon optimale et infiltrer le médicament dans la zone où son efficacité sera maximale.

 Précautions à prendre pour une infiltration

Une infiltration est une opération qui ne comporte pas de risques spécifiques. Toutefois, comme pour toute intervention, le praticien se fait le devoir de respecter rigoureusement certaines règles afin de limiter les complications. Il prend ainsi toutes les précautions d’usage en ce qui concerne la désinfection. Il utilise exclusivement du matériel stérile et désinfecte soigneusement la zone de l’injection avant et après l’opération. Lorsque l’infiltration est achevée, il réalise un pansement à garder pendant quelques heures.