Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration des lombaires articulaires postérieures

L’infiltration constitue-t-elle la bonne solution dans ce cas ?

Selon l’intensité de la douleur lombaire et ses causes, l’infiltration peut être préconisée. A noter qu’il existe des cas où la prescription d’anti-inflammatoires suffit pour calmer cette douleur. Néanmoins, si les élancements sont récurrents et/ou si les médicaments n’ont eu aucun effet atténuant, l’infiltration d’un anti-inflammatoire corticoïde au niveau des articulations interapophysaires est indiquée.

Une infiltration à ce niveau doit être prescrite et effectuée par un médecin. Le patient ne doit en aucun cas tenter de s’injecter seul ce type de médicaments au risque de commettre une fausse manipulation et de toucher d’autres zones.

Comment se déroule l’infiltration?

Le médecin pose d’abord un diagnostic. Avant de préconiser l’infiltration, il doit obtenir la confirmation que les articulations interapophysaires sont bien les responsables des douleurs ressenties par le patient. De manière générale, l’intervention se déroule dans une salle de radiologie. Le patient est installé sur le ventre et le médecin surélève le côté où l’injection doit être effectuée.

Infiltration des lombaires articulaires postérieuresLa zone autour de laquelle l’infiltration est réalisée doit être rigoureusement désinfectée pour éviter, par la suite, les infections. Il est parfois nécessaire que l’opération soit radio-guidée. En effet, la zone à traiter n’est parfois pas suffisamment précise ou complètement déformée par l’arthrose. D’où le besoin de recourir à un contrôle radioscopique afin de déterminer avec précision la trajectoire de l’aiguille.

Grâce à un tel contrôle, le médecin peut suivre l’intervention sur un écran sous tous les angles. Il évite ainsi de toucher certains nerfs sensibles. L’injection d’un produit radio-opaque peut parfois être nécessaire dans ce cas.

L’infiltration radio-guidée n’est pas systématique. Le médecin juge de la pertinence de ce type d’intervention en se basant sur différents facteurs. Dans tous les cas, tout est mis en œuvre pour que le geste se déroule dans les meilleures conditions.

L’infiltration des lombaires articulaires postérieures est-elle douloureuse ?

Le médecin procède à une anesthésie plan par plan jusqu’à ce que l’aiguille parvienne au niveau de l’articulation concernée, dans le cas d’une injection radio-guidée. Après l’injection du produit radio-opaque, celle du produit corticoïde est effectuée. Grâce à l’anesthésie, les éventuelles douleurs ressenties durant l’opération sont, normalement, atténuées.

Une fois l’infiltration achevée, l’aiguille est retirée en douceur. A ce stade, le point d’injection peut devenir quelque peu douloureux mais cette sensation est passagère.

Les suites d’une infiltration des lombaires articulaires postérieures

Après une telle intervention, le patient peut recouvrir immédiatement sa mobilité. Aucune surveillance médicale n’est requise. Cependant, il lui est conseillé de se reposer pendant au moins 48 heures pour laisser à ses lombaires le temps de se remettre de ce petit traumatisme qu’il vient de subir. Pendant plusieurs jours, il se peut aussi qu’il ressente des douleurs au niveau des lombaires mais ne doit donc pas s’en inquiéter.