Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration de l’épaule

Une infiltration de l’épaule est entreprise dans le but de diagnostiquer les causes de douleurs à l’épaule. Elle est le plus souvent mise en place afin de soigner et éliminer ces dernières. Des précautions doivent être prises afin de profiter pleinement des bienfaits de cette pratique.

Qu’est-ce qu’une infiltration de l’épaule ?

infiltration épauleIl s’agit d’une injection de médicament réalisée dans le cadre du traitement d’une maladie rhumatologique. Le produit est directement mis en contact avec l’articulation, se révélant ainsi nettement plus efficace par rapport aux autres formes d’administration. La plupart du temps, le praticien injecte un anti-inflammatoire de la famille des corticoïdes mais il est également possible d’avoir recours à des anesthésiques.

Infiltration de l’épaule dans le but d’établir un diagnostic

Ici, il est question d’ « infiltration-test ». Cette dernière est prescrite lorsqu’il a été impossible d’établir un diagnostic et quand il existe plusieurs origines possibles de la douleur au niveau de l’articulation de l’épaule. Il faut en effet savoir que cette dernière peut être liée à une douleur des vertèbres cervicales ou de l’articulation acromio-claviculaire.

Grâce à l’infiltration, le praticien peut éliminer les élancements dont la cause a pu être identifiée et estimer les caractéristiques de la douleur qui subsiste.

Infiltration de l’épaule dans un but thérapeutique

Ce type d’infiltration est le plus souvent entrepris dans le but de traiter une douleur trop forte ou récalcitrante. Il est généralement utilisé pour combattre les effets d’une maladie inflammatoire comme :

  • La tendinite de l’épaule qui se caractérise par une inflammation des tendons. Elle résulte le plus souvent d’une trop importante sollicitation des tendons mais une pathologie peut également être en cause. L’infiltration est recommandée dans la phase aigue de la tendinite.
  •  La calcification d’un ou de plusieurs tendons de la coiffe des rotateurs qui peut être soignée grâce à l’infiltration. Cette dernière est réalisée au niveau de l’espace sous-acromial, c’est-à-dire sur le côté. En cas d’efficacité, une seconde infiltration peut être envisageable.
  •  La capsulite rétractile qui peut également être traitée par infiltration à condition que le produit soit directement injecté dans l’articulation. Pour en être certain, l’opération peut se faire sous contrôle radiologique.

Les ruptures de la coiffe des rotateurs peut faire l’objet d’une infiltration mais sous conditions. Celle-ci peut atténuer la douleur mais détériore en même temps les tendons. Elle peut donc entraver la réparation tendineuse. Néanmoins, si aucune intervention chirurgicale ne peut être envisagée et si la rupture est grave, l’infiltration peut être indiquée.

Règles à respecter pour une infiltration de l’épaule

Pour que l’infiltration de l’épaule soit bénéfique, quelques mesures sont prises :

  • Le produit ne doit pas être injecté dans le muscle ;
  • Il ne doit pas non plus être injecté dans les tendons, autant que faire se peut ;
  • La fréquence des infiltrations doit être modérée. Il est conseillé de ne pas en faire plus de trois et les séances doivent être espacées d’un mois et demi environ ;
  • Si une première infiltration n’a pas porté ses fruits (soulagement qui tarde et dure très peu de temps), une seconde séance n’est pas recommandée.