Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration du coude

Une infiltration du coude est entreprise dans le but de traiter une douleur trop importante et/ou récalcitrante à ce niveau. Le plus souvent, l’intervention est réalisée dans les articulations mais elle peut aussi concerner les tendons. Quoi qu’il en soit, la méthode qui agit de façon prolongée. Les effets positifs se ressentent sur plusieurs mois. Comment ça se passe ?

L’infiltration du coude

infiltration du coudeUne infiltration est une technique qui consiste à injecter une dose de médicament au niveau d’une région endolorie. Ici, c’est donc le coude qui est traité. Le produit utilisé est généralement un anti-inflammatoire à base de corticoïdes. Le plus souvent, il s’agit d’un dérivé de la cortisone. Le spécialiste injecte des cristaux qui se dissolvent progressivement, pour un effet durable.

 Les douleurs du coude à traiter par infiltration

Il existe différentes douleurs au niveau du coude qui peuvent être traitées par infiltration.

  • L’épicondylalgie externe, épicondylite ou encore tennis elbow se caractérise par une inflammation des tendons. Celle-ci apparaît lorsque les muscles épicondyliens sont trop sollicités. Les élancements surgissent de manière progressive et se manifestent au niveau de l’épicondyle qui correspond à la face extérieure du coude. Les douleurs peuvent atteindre l’avant-bras voire la main. Celles-ci disparaissent généralement avec le repos. Lorsqu’aucune alternative ne fonctionne, une infiltration s’impose. Ce geste est réalisé par voie externe, en intra-tendineux. Le repos est indispensable après l’injection afin d’en optimiser l’efficacité.
  •  L’épicondylalgie interne ou épitrochléite se rapproche un peu de l’épicondylalgie externe. La différence réside au niveau de la localisation de la douleur. Cette dernière se déclare dans la face interne du coude. Les causes des deux maladies sont également similaires. Elles se déclarent à cause d’efforts trop intenses ou répétés de l’avant-bras. Le repos permet de soulager les élancements. Lorsque rien n’apporte plus d’amélioration, l’infiltration est envisageable. Elle se réalise par voie interne.
  • Les douleurs chroniques des articulations du coude peuvent aussi être traitées par infiltration. Les élancements sont généralement causés par des mauvais gestes répétés. Lorsque ça commence à faire mal à ce niveau, on n’y fait pas trop attention et on continue à solliciter le coude. Parfois, on prend des antidouleurs et on continue à le malmener. Résultat : les douleurs deviennent plus fortes et disparaissent difficilement. Le geste est réalisé par voie postro-externe.

 Les conditions d’une infiltration du coude

Une infiltration du coude obéit à certains impératifs. De son côté, le praticien doit faire en sorte que l’injection soit réalisée dans un environnement totalement stérile. Les mains doivent être parfaitement propres et la zone d’injection est désinfectée minutieusement. Après l’infiltration, un pansement est mis en place pour quelques heures. Ensuite, le coude doit être complètement au repos pendant plusieurs jours. Il faut ensuite éviter les gestes brusques et ne pas porter de charges trop lourdes.

Les effets se font, en outre, ressentir après plusieurs jours. Au début, des douleurs associées à des œdèmes peuvent apparaître mais ils sont temporaires. Les douleurs sont soulagées après un mois environ et cet effet persiste pendant quelques mois. Les élancements peuvent ensuite réapparaître et une nouvelle infiltration peut se révéler utile.