Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration des articulations du carpe

Pourquoi l’infiltration pour guérir les douleurs des articulations du carpe ?

Le procédé consiste à injecter un dérivé de cortisone ou d’autres médicaments (un anesthésiant notamment) au niveau de la zone touchée ou autour. Une consultation chez le médecin est impérative pour déterminer la pertinence d’un traitement par infiltration. Celle-ci doit d’ailleurs être effectuée sous contrôle médical et par un professionnel.

Infiltration des articulations du carpe

L’intervention présente l’avantage d’être aussi efficace (sinon plus) qu’une corticothérapie par voie générale. Ce mode d’administration présente d’ailleurs quelques effets secondaires que le patient risque de trouver très incommodant. Dans le cas des affections au niveau des articulations du carpe, l’infiltration calme les signes inflammatoires ainsi que les douleurs intenses et récalcitrantes.

Avant de procéder à l’infiltration, le traitement de la blessure ou de la pathologie qui se trouve à l’origine des élancements est nécessaire. Il se peut, en effet, que le patient souffre du diabète, de l’arthrite, de la goutte ou encore d’un kyste du poignet.

Le déroulement de l’infiltration au niveau des articulations du carpe

Généralement, l’infiltration à ce niveau a pour objectif de faire dégonfler le contenu du canal carpien afin de soulager la douleur. Plus le traitement est adopté tôt, plus il est efficace. Les médecins ont tendance à prescrire d’abord des anti-inflammatoires avant de pencher pour ce traitement.

L’injection de médicaments s’effectue dans un cabinet médical. Les points d’infiltration peuvent se situer directement au niveau du canal, soit à sa proximité. Cette zone constitue le point d’injection d’une solution corticoïde injectée lentement.

Le patient doit être attentif à ce qu’il ressent durant l’intervention. Il doit faire part de toute anomalie au médecin afin que ce dernier puisse juger de la pertinence ou non de la suite de l’intervention. En tout cas, il est important de rester calme.

Pendant et juste après l’injection, il est normal de ressentir des fourmillements. Si ces sensations persistent, il faut en informer le médecin.

Les suites de l’infiltration

Une semaine après l’injection, une visite chez le médecin est nécessaire en vue de s’assurer de l’efficacité de l’opération. Une série d’infiltrations peut être décidée par le médecin, en fonction des résultats observés suite à la première intervention réalisée. Même si ce geste est généralement sans risque pour le patient, ce dernier doit se reposer le plus possible pendant les 48 heures qui suivent l’intervention.

Le patient ne doit surtout pas attendre le prochain rendez-vous chez le médecin s’il constate une augmentation de volume au niveau de la zone d’infiltration. A la moindre anomalie ou au moindre doute, il est indispensable de s’adresser au médecin afin d’éviter tout risque.

L’infiltration des articulations du carpe est-elle prise en charge ?

Sur prescription médicale, cette intervention peut être remboursée par la Sécurité Sociale à hauteur de 65%. Pour une prise en charge du reste des frais, il est conseillé de souscrire une complémentaire santé.