Centre de Radiologie de Neuilly-Puteaux
rdv en ligne Appelez-nous au 09.75.18.48.86

Prix d'un appel local

Infiltration pour traiter l’aponévrose plantaire

L’aponévrose plantaire

Il s’agit d’une inflammation des os du talon qui touche plus souvent les femmes. Différents facteurs peuvent en être la cause : station debout dans des conditions anormales, obésité, prise de poids, pratique et/ou reprise d’une activité physique trop intense. Voilà autant de facteurs qui peuvent se trouver à l’origine de cette affection.

aponévrose plantaireUn élancement intense au niveau du talon constitue le signe incontestable de l’aponévrose plantaire. Chaque fois que le talon touche le sol, la douleur irradie tout le long du pied. La personne qui en souffre doit alors s’immobiliser pendant quelques minutes pour retrouver un certain confort.

Avant de pencher pour une quelconque forme de traitement, il est important d’identifier les causes des douleurs : prise de poids, mode de vie inadaptée, manque d’hydratation ou encore des chaussures trop surélevées… Celles-ci doivent être corrigées pour éviter toute récidive.

L’infiltration en guise de traitement

Dans une phase moins aigüe, cette maladie peut se traiter par des massages localisés au niveau des talons et de la plante des pieds. Ce traitement peut contribuer à soulager les patients des douleurs qui l’affectent.

L’infiltration est à envisager lorsque les traitements « traditionnels » n’ont pas donné de résultat satisfaisant. Elle consiste à injecter un médicament à base de cortisone sur la zone à traiter. Cette pratique ne peut être réalisée que par un médecin. D’ailleurs, la pertinence de l’infiltration doit au préalable être déterminée par le médecin traitant avant qu’il ne l’effectue.

L’infiltration présente l’avantage d’être le plus souvent efficace par rapport à d’autres modes de traitement. Elle permet de diminuer la douleur, au moins pour une certaine période, tout en évitant les multiples inconvénients des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Le déroulement de l’infiltration de l’aponévrose plantaire

Une identification préalable de la zone sur laquelle l’infiltration doit être effectuée est nécessaire. Cette étape est effectuée par le médecin au cours d’une consultation préalable ou juste avant l’intervention. Dans le cas où la zone concernée ne laisse pas suffisamment de visibilité au médecin ou qu’il hésite sur le cheminement possible de l’aiguille, une infiltration radio-guidée est programmée. Pour ce faire, il injecte une petite dose de produit radio opacifiant sur la zone concernée. Cela lui permet de réduire les risques de toucher un nerf ou d’injecter le médicament au mauvais endroit. Ce n’est que par la suite que le produit dérivé de la cortisone est injecté.

 Les suites de l’aponévrose plantaire

Les douleurs qui apparaissent suite à l’infiltration ne sont pas les mêmes pour tous les patients : certains les ressentent plus vivement que d’autres. Cependant, un temps de repos est toujours nécessaire après l’intervention. Il faut laisser à la zone concernée le temps de se remettre du petit traumatisme subi. Il est ainsi recommandé de se reposer, au moins pendant 48 heures.

Un contrôle peut être nécessaire suite à l’injection : le médecin s’assure ainsi que le traitement est efficace.